Page en cours de chargement

Navigation
Flash !
Interview du Dr Doublier-Villette

par Frank Abed sur Gloria – TV :

Le rayonnement du sanctuaire pro-vie en France et dans le monde. VOIR :

http://fr.gloria.tv/?media=189731

Rubriques
 +  Bioéthique &téléthon
 +  Docs : Autre
 +  Docs : L'Univers - LISTE
 +  Docs : Mgr Bouchex
 +  Docs : Mgr Fort
 +  Docs : Papes
 +  Documents
 +  Dossiers thématiques
 +  Information
 +  Liens
 +  Medias
 +  Paix liturgique
 +  Persécutions Anti-Chrétiennes
 +  Reportages
 +  Site
Brèves
Information
Recherche




Un don à l'Univers
NewsLetter

Votre courriel :

Votre courriel à nouveau :


Sondage
Allez-vous aux "Rosaires pour la Vie" ?
 
oui
oui, rarement
non
Résultats
Infos depuis le 1/10/05
Ecrire à webmaster  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander

Visites
  visiteurs

  visiteurs en ligne

législatives: du consensus "sarkosien" au bon plaisir du "Prince"

Du consensus "sarkosien"

au bon plaisir du Prince.

 

Le Grand Larousse est précis: "Consensus, mot latin. Accord de plusieurs personnes, de plusieurs textes".

Cela semble on ne peut plus "démocratique", sauf que le Grand Larousse ajoute : "Consensus omnium, locution latine signifiant le consentement universel."

Il peut donc y avoir (et pratiquement il y a quasiment toujours) opposition de consensus, car le consensus omnium est très difficile à obtenir.

 Prenons le cas de l'Europe: il y a pléthore de consensus: il y a beaucoup de groupes de gens chacun étant d'accord sur une solution différente, ce qui prouve bien qu'il n'y a pas de consensus omnium, disons de consentement général.

 On peut approcher du consentement universel par un référendum.
Tout le monde n'est pas d'accord, mais au moins il y a une majorité, que l'on peut bonifier en exigeant une majorité supérieure à un niveau à déterminer.
Il est évident qu'une courte majorité n'est pas significative et que les électeurs peuvent rester divisés et d'autant plus gravement, donc haineusement, que la question est grave, comme celle de la souveraineté nationale dans l'Europe.

La paix sociale nécessite un consensus quasi omnium, un accord presque total.

Mais que peut-il advenir d'une méthode de gouvernement réduite à la recherche de simples consensus ?
On commence par exemple avec un consensus gouvernemental entre Madame Boutin et Kouchner, ce qui amènera les cathos pro-vie à mélanger leurs votes, aux législatives, à ceux des amis du sioniste impénitent et attaché à la culture de mort!
On trouvera toujours un consensus pour partager la galette…du moins "le temps que durent les roses"…car un  consensus en poussera un autre. Et la brave Mme Boutin, sa bible à la main comme jadis au Parlement, ne fera pas long feu dans l'antre du diable, en essayant d'empêcher le clonage, les expérimentations humaines, sans parler bien sûr de l'avortement et de la contraception!
Si elle essaye!…
Mais si elle n'essaye pas elle y aura perdu son âme!

Reprenons l'exemple de l'Europe, car c'est la question immédiate, qui commande toutes les autres …si la France perd sa souveraineté.
Monsieur Sarkozy trouve un consensus avec ses homologues européens.
Facile le consensus!
Monsieur Sarkozy ne doute pas d'obtenir une majorité importante aux prochaines élections législatives et il l'apporte sur un plateau aux partisans de la Constitution que les français ont rejeté, en promettant de légiférer par traités "simplifiés" (sous entendu, pas dangereux pour la souveraineté nationale).
Il n'en faut pas plus évidemment pour que M.Barroso  and Co voient l'habileté de leur camarade et entrent dans son jeu.
Car finalement, c'est cela un "consensus": un jeu…à quelques uns…et souvent, sur le dos des autres.
L'aspect misérable et triste est de voir la plupart des souverainistes, de Villiers en tête, se ranger derrière Sarkozy…pour essayer de garder quelques bribes de pouvoir local!
Il sera trop tard quand ils viendront pleurer.
Leurs députés, en votant les "traités simplifiés" auront "simplement" confirmé l'évolution actuelle que les français refusent: les décisions se prendront ailleurs qu'au Parlement…et peut-être qu'une guerre civile "européenne" en résultera pour empêcher la France, ou tout autre peuple, de retrouver sa liberté.
Ce qui peut faire l'unité de l'Europe, et mâter les velléités d'indépendance nationale, c'est l'islam.
On le cache bien mais pourtant c'est tellement logique: lorsque les musulmans seront dans tous les pays, l'islam sera un "allié objectif" du Pouvoir européen pour empêcher les indépendances nationales, qui, en recherchant leur identité nationale lutteraient contre l'islam.
Plus qu'un allié du Pouvoir européen, l'islam pourrait devenir LE pouvoir.
Elle sera loin alors l'Europe chrétienne!

Et, de consensus en consensus, on comprend que la Turquie entrera dans l'Europe et d'ailleurs (des gages ont-ils été donnés?), nous n'avons pas vu de grandes réactions de la Turquie aux propos cinglants de Monsieur Sarkozy refusant son entrée dans l'Europe.
Propos catégoriques…et pourtant rassurants pour les turcs, et pour le monde islamique qui piétine à sa porte, car dans la foulée de ce refus, Monsieur Sarkozy  précisait bien que c'était son avis personnel (pour rassurer une partie de son électorat)…mais qu'il gouvernerait par "consensus"…ce qui laisse toutes les portes ouvertes…puisque toutes les contradictions sont justifiées à l'avance.

Finalement, un consensus sarkosien n'est pas autre chose que le "bon plaisir" du Prince!
Un Prince qui a besoin forcément d'alliances pour réaliser son bon plaisir!
Et l'on est Prince en Europe quand on est "gouverneur" d'un ancien Pays.
Un gouverneur espérant rester plus longtemps au pouvoir avec l'aide des autres gouverneurs…et pourquoi pas, devenir, en son temps, le chef des gouverneurs, le calife régnant sur tous les sultans!
Le problème c'est que, si à petite échelle on se débarrasse d'un Chirac (et même d'un De Gaulle) donc d'un Sarkozy, par contre, au plan européen, c'est là qu'il est malin notre petit Sarcome, il faudra attendre un "Is No Good".
Mais rassurons nous il y aura toujours quelqu'un qui voudra être calife à la place du calife.
La sagesse consisterait donc à rester sultan, avec la protection du calife.
Mais peut-on rester sultan des Gaules (en aura-t-il deux, en aura-t-il trois?) après avoir tout sacrifié?

Aie! Le "gouvernement par consensus" n'apporte pas la Paix!
La grenouille, à force de vouloir devenir aussi grosse que le bœuf, finira par exploser…

 Alors ne soyons pas surpris des contradictions de Monsieur Sarkozy: ce sont "les consensus qui passent"(1)…en attendant de voir passer les vizirs (pardon: les "ministres", sinistres d'obéïssance domestique).
C'est le bon plaisir de notre gouverneur, de notre sultan, en attendant que la France retrouve son rang de grande nation, grâce à son sultan devenu calife.
Pauvre vizirette (Mme Boutin): elle aura été jetée avec le linge sale (les autres vizirs) qu'elle n'aura pas réussi à rendre "plus blanc"! (la culture de mort qu'elle combat c'est "rouge" …sang)
Comme quoi il y a une Justice!

C-M Doublier-Villette

 
note 1: mon prochain article sera consacré aux contradictions récentes de Monsieur Sarkozy (pour en rire, sans s'affoler puisque nous venons de voir que ses contradictions sont l'essence même de son Pouvoir)
A ce stade que nous reste-t-il en dehors du rire…et de la prière!

 


Date de création : 30/05/2007 17:29
Dernière modification : 29/05/2007 15:36
Catégorie : Information


Prévisualiser la page Prévisualiser la page    Imprimer la page Imprimer la page

Autres articles de la rubrique

Calendrier

Associations amies, merci de ne pas prévoir des événements en même temps que les autres.

Ephéméride
mercredi
04
janvier 2012

Aujourd'hui :
Saint Odilon

Bulletin réinformation
Librairie
Vitraux


Cliquer sur l’image pour l’ouvrir

Albums photos
Orphelinat des Saints Innocents Sanctuaire "provie" Sanctuaire de Tarnoviec
Cartes postales

Envoyez une carte postale

Liens proches
Préférences

 Nombre de membres 39 rédacteurs


Utilisateurs en ligne

( personne )
Affiliés

http://spslyon.site.voila.fr

Ajouter votre pub
affiliez-vous

^ Haut ^


Mentions légales : Détail des mentions
Nous déconseillons fortement l'emploi des logiciels Microsoft en raison du financement des programmes internationaux d'avortement et de contrôle des naissances par Bill Gates. L'utilisation de Firefox comme remplaçant d'Internet Explorer est équivalent sans les failles : http://www.mozilla-europe.org/fr/

SharK   (c) 2005

Document généré en 0.42 seconde

Sitemap