Page en cours de chargement

Navigation
Flash !
Interview du Dr Doublier-Villette

par Frank Abed sur Gloria – TV :

Le rayonnement du sanctuaire pro-vie en France et dans le monde. VOIR :

http://fr.gloria.tv/?media=189731

Rubriques
 +  Bioéthique &téléthon
 +  Docs : Autre
 +  Docs : L'Univers - LISTE
 +  Docs : Mgr Bouchex
 +  Docs : Mgr Fort
 +  Docs : Papes
 +  Documents
 +  Dossiers thématiques
 +  Information
 +  Liens
 +  Medias
 +  Paix liturgique
 +  Persécutions Anti-Chrétiennes
 +  Reportages
 +  Site
Brèves
Information
Recherche




Un don à l'Univers
NewsLetter

Votre courriel :

Votre courriel à nouveau :


Sondage
Allez-vous aux "Rosaires pour la Vie" ?
 
oui
oui, rarement
non
Résultats
Infos depuis le 1/10/05
Ecrire à webmaster  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander

Visites
  visiteurs

  visiteurs en ligne

Iran 2007 : le feu aux poudres!

IRAN  2007 :

 LE FEU AUX POUDRES

 

 

La classe politique internationale n'a pas encore fini d'en frémir, mais cela ne surprendra personne que le Journal de 20H ait omis d'en parler ! Seuls parmi les grands médias, The Washington Post et le Financial Times, ont en effet rapporté les déclarations de Zbigniew Brzezinski, ancien  Conseiller à la  sécurité nationale du président Carter et ex-directeur exécutif de la Commission Trilatérale, grand architecte des guerres de conquêtes de l'empire Nord américain le 1er février au Sénat devant lequel il  était appelé à témoigner.

 

Faisant curieusement écho à des propos tenus il y a quelques jours, et assez inattendus dans les circonstances présentes, par le Premier ministre français, Dominique de Villepin, relatifs à « l'échec américain en Irak », Brzezinski s'est livré pour sa part à une virulente critique de la guerre, avertissant que l'éventuelle ouverture d'un conflit contre l'Iran, aboutissement logique de l'actuelle politique de la Maison Bush, aurait d'incalculables conséquences négatives pour les Etats-Unis, dans la région et dans le monde !

 

Inutile de dire que l'establishment étatsunien a été profondément déstabilisé par l'évocation d'un tel scénario malheureusement de plus en plus  plausible   et déjà plus ou moins à l'œuvre en Iran où se multiplient des infiltrations de commandos depuis le Kurdistan, des attentats au Khouzistan  (Arabistan, le sud iranien) ou  l'activisme  de la dissidence baloutche à la frontière pakistanaise.

 

En substance Brzezinski décrit le scénario de la montée aux extrêmes de la façon suivante « ...l'affrontement militaire avec l'Iran doit se produire lorsque l'échec irakien atteindra les limites  du supportable...alors des accusations rendront l'Iran responsable de cet échec au moyen de provocations en Irak ou d'un acte terroriste sur le sol même de l'Amérique, acte dont Téhéran sera déclaré coupable. Cela déclenchera une action militaire américaine "défensive" contre l'Iran, laquelle ne manquera pas de plonger l'Amérique, isolée au plan international, dans un vaste bourbier englobant l'Iran, l'Irak, l'Afghanistan et le Pakistan ».

 

On ne saurait mieux dire, ni être plus alarmiste.

En un mot, Brzezinski  nous dit que pour échapper au terrible fiasco irakien, Washington prépare un casus belli lui permettant d'engager une guerre préventive et/ou de riposte contre l'Iran (avec cette fois-ci, un recours à l'arme nucléaire tactique ouvertement évoqué par le Pentagone), ceci pouvant impliquer une provocation sous forme d'un attentat sur le territoire même des Etats-Unis.

Gageons que le désaccord exprimé par cette figure tutélaire du néoconservatisme ne porte pas sur le fond, mais sur les voies et moyens et l'opportunité conjoncturelle.

 

Retenons également que Brzezinski va, (il s'agit là d'une véritable première) jusqu'à évoquer la possibilité d'un attentat sur le sol des États-Unis faussement attribué à un acteur étranger, ceci dans le but de provoquer une nouvelle guerre. Ce qui historiquement ne serait pas une nouveauté la politique de provocations des  États-Unis constituant une longue tradition parfaitement documentée.**

 

Hypothèse qui a aussitôt fait l'effet d'une bombe au sein de la classe dirigeante américaine et qui relativise par contrecoup les torrents de quolibets dont ont été accablés depuis 2001 les « conspirationnistes » qui, preuves (troublantes) en mains clament que le 11 septembre aurait été peut-être une gigantesque machination destinée à justifier le lancement d'une guerre perpétuelle (off limits) contre le « Terrorisme ». Et de permettre pour commencer l'invasion   de l'Afghanistan et de l'Irak dont l'intérêt géostratégique n'est plus à démontrer.

 

 Ajoutons ici quelques dernières nouvelles du « front » proche-oriental où Américains et Iraniens s'emploient (!) chacun de leur côté à reconstruire les ponts (21sur 90) détruits par la chasse israélienne avec des bombes américaines ; des « bombes intelligentes maniées par des mains sales » qui au demeurant avaient transité par l'Italie socialiste de Romano Prodi ou par l'Angleterre travailliste de Tony Blair avant de ravager en profondeur le Pays du Cèdre !

 

Pendant ce temps, alors que Khaled Mechaal, véritable chef du Hamas vivant en exil à Damas (dont les médias semble avoir très récemment découvert l'existence),  négocie à La Mecque avec Mahmoud le partage du pouvoir en Cisjordanie et à Gaza, des excavateurs creusent à Jérusalem sous la mosquée Al-Aqsa*.

 

Le troisième lieu saint de l'Islam serait ainsi menacé d'effondrement au grand dam de la Communauté musulmane, au motif de consolider une rampe d'accès permettant de gagner l'esplanade des mosquées depuis le mur des lamentations, seul chemin d'ailleurs autorisé pour les visiteurs étrangers.

Comme de bien entendu, un vent de colère est en train de balayer le monde arabe (et islamique). On se souvient que la deuxième Intifada (la guerre des pierres) fut déclenchée le 28 septembre 2000 par la visite provocatrice d'Ariel Sharon (toujours « vivant » à ce jour), sur le Mont du Temple...

Inutile de souligner que, dans le contexte actuel de guerre intestine entre le Fatah et le Hamas, cette entreprise de travaux ...au "bon endroit" ressemble fort à un jet d'huile sur le brasier... Nous saurons demain, vendredi 9 février, à quoi aura ressemblé ce « jour  de colère » auquel les croyants sont conviés  par certains dignitaires musulmans.

 

La place manque ici pour évoquer plus avant les plans de certains fanatiques tant chrétiens évangélistes que juifs, qui rêvent de la destruction du Dôme du Rocher (certains prévoyaient d'y projeter un avion bourré d'explosif comme l'a rapporté la presse israélienne - Haaretz juillet 1998) afin de déclencher Armagedon, l'Apocalypse, ce qui, par voie de conséquence, aurait pour effet de déclencher  l'arrivée du Messie pour les uns, et le retour du Christ pour les autres ! Personnellement, je me refuse à imaginer que les travaux sous le Mont du Temple pourraient participer d'une telle folie.

 

Reste qu'en ce début de siècle, si quelque chose est florissant c'est bien la folie humaine dont le fanatisme religieux est l'une des expressions.

Une folie largement partagée qui n'est l'apanage d'aucune religion en particulier, à telle enseigne qu'elle semblerait avoir élu domicile à la Maison-Blanche ?

D'où la sortie du faucon Brzezinski qui saurait, lui, apparemment, raison garder.

 

Mort où sera ta victoire ?

 

 

 

 

* Jouxtant le Dôme du Rocher où aurait eu lieu le sacrifice d'Abraham et destination du « voyage nocturne » de Mahomet sur son cheval volant depuis la Mecque, Al-Aqsa, troisième lieu saint de l'Islam, a été très élégamment restauré par Benito Mussolini (colonnes à chapiteaux corinthiens et vitraux). Inutile à ce propos de s'exclamer « déjà l'islamo-fascisme » car simultanément Mussolini faisait édifier Notre Dame des Béatitudes dominant le lac de Tibériade, une merveille de l'art nouveau, là même où le Christ roi prononça son sermon sur la Montagne dans lequel il est dit notamment : « Heureux les artisans de paix car ils seront appelés fils de Dieu ».

 

**   La liste est longue des dirty tricks qui ont permis aux États-Unis d'engager des campagnes militaires en réponse à d'insupportables agressions,  à commencer par  la « Boston Tea Party » point de départ de la guerre d'Indépendance contre les Britanniques (connue depuis longtemps pour avoir été organisée par des partisans de George Washington grimés en indigènes) ;  l'explosion d'un navire américain dans le port de Tripoli, dans l'actuelle Libye en 1801, permettant à l'US Navy de lancer une vaste opération contre les pirates barbaresques dont les exactions paralysaient le commerce en Méditerranée ; l'explosion du cuirassé USS Maine dans le port de La Havane, en 1898, coup d'envoi de la guerre hispano-américaine ; le torpillage le 7 mai 1915 du Lusitania par un sous-marin allemand, acte odieux mais mûrement « facilité » qui tétanise l'opinion outre Atlantique et détermine les États-Unis à entrer dans la Première Guerre mondiale ; idem, l'attaque en décembre 1941 de Pearl Harbour, connue par avance à Washington et à la suite de laquelle Roosevelt jette son pays dans la Seconde Guerre mondiale ; la fausse attaque du destroyer USS Maddox en 1963 dans le golfe du Tonkin, par de fantomatiques vedettes lance-torpilles nord-vietnamiennes, justifiant l'engagement américain au Vietnam : une commission d'enquête du Congrès a depuis démontré depuis que cette attaque n'avait jamais eu lieu ; peut-être faudra-t-il un jour prochain ajouter à cette liste non exhaustive  les attentats du 11 septembre 2001 pour lesquels les zones d'ombre restent étonnamment nombreuses, ; enfin, pour ne pas conclure, les fausses armes de Saddam Hussein, dites de destruction massive, dont personne n'a jamais trouvé la moindre trace malgré les moyens colossaux mis en œuvre pour les localiser...  prétexte à l'invasion de l'Irak, en mars 2003.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Date de création : 08/02/2007 21:05
Dernière modification : 08/02/2007 18:21
Catégorie : Information


Prévisualiser la page Prévisualiser la page    Imprimer la page Imprimer la page

Autres articles de la rubrique

Calendrier

Associations amies, merci de ne pas prévoir des événements en même temps que les autres.

Ephéméride
mercredi
04
janvier 2012

Aujourd'hui :
Saint Odilon

Bulletin réinformation
Librairie
Vitraux


Cliquer sur l’image pour l’ouvrir

Albums photos
Orphelinat des Saints Innocents Sanctuaire "provie" Sanctuaire de Tarnoviec
Cartes postales

Envoyez une carte postale

Liens proches
Préférences

 Nombre de membres 39 rédacteurs


Utilisateurs en ligne

( personne )
Affiliés

Ajouter votre pub
affiliez-vous

^ Haut ^


Mentions légales : Détail des mentions
Nous déconseillons fortement l'emploi des logiciels Microsoft en raison du financement des programmes internationaux d'avortement et de contrôle des naissances par Bill Gates. L'utilisation de Firefox comme remplaçant d'Internet Explorer est équivalent sans les failles : http://www.mozilla-europe.org/fr/

SharK   (c) 2005

Document généré en 0.45 seconde

Sitemap