Page en cours de chargement

Navigation
Flash !
Interview du Dr Doublier-Villette

par Frank Abed sur Gloria – TV :

Le rayonnement du sanctuaire pro-vie en France et dans le monde. VOIR :

http://fr.gloria.tv/?media=189731

Rubriques
 +  Bioéthique &téléthon
 +  Docs : Autre
 +  Docs : L'Univers - LISTE
 +  Docs : Mgr Bouchex
 +  Docs : Mgr Fort
 +  Docs : Papes
 +  Documents
 +  Dossiers thématiques
 +  Information
 +  Liens
 +  Medias
 +  Paix liturgique
 +  Persécutions Anti-Chrétiennes
 +  Reportages
 +  Site
Brèves
Information
Recherche




Un don à l'Univers
NewsLetter

Votre courriel :

Votre courriel à nouveau :


Sondage
Allez-vous aux "Rosaires pour la Vie" ?
 
oui
oui, rarement
non
Résultats
Infos depuis le 1/10/05
Ecrire à webmaster  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander

Visites
  visiteurs

  visiteurs en ligne

Information sur les persécutions

Information sur les persécutions des coptes par le gouvernement égyptien,

recueillie par un groupe de pèlerins français qui se rendaient au monastère Saint-Antoine pour le visiter : lors de notre arrivée, nous avons trouvé à l'entrée des terres du monastère un barrage de police qui nous a interdit l'accès au monastère et demandé de partir. Nous avons donc repris la route, et quelques centaines de mètres plus loin, nous avons croisé une voiture, garée à proximité du barrage, dans laquelle se trouvaient trois moines de Saint-Antoine, qui nous ont informés de la situation suivante :

Le 19 août (2003), le gouverneur ou maire de la région de Zafarâna, a fait encercler le monastère Saint-Antoine-le-grand (Thébaïde, Ouest de la mer Rouge) par près d'un millier de soldats, aux dires des moines du monastère.

Plus précisément, ceux-ci ont dénombré 20 minibus et 5 grands camions remplis de soldats, donc environ 1000. Les moines nous ont aussi informés des chiffres suivants : les soldats sont venus avec 11 camions avec bulldozers, 2 tanks à eau et compresseurs à air, 2 camions de pompiers, 1 ambulance. Les 70 moines du monastère ont été contraints de faire une chaîne tout autour de leur monastère, comme barrière humaine, pour empêcher les soldats d'avancer. Ne possédant bien sûr aucune arme et refusant tout acte de violence, les moines ont été victimes de sévices de la part des soldats qui leur faisaient face : ils ont été insultés et frappés. Nous ne savons pas exactement qui a été frappé et comment, mais nous avons le témoignage de l'un des moines (le père Archilieds), qui a été frappé d'un coup de poing au visage et pris à la gorge par un des soldats. Il est heureusement resté indemne. Tout accès au monastère était condamné par des barrages policiers et les moines n'avaient pas l'autorisation de sortir. Pour une raison restée cachée (peut-être était-ce notre présence sur les lieux au moment du siège), le premier ministre est intervenu vers 16h pour faire partir les soldats et laisser libres les moines.

Le motif de ce déploiement armé était de détruire l'enceinte du monastère dont la construction se poursuit depuis 1992. Les moines avaient alors demandé à l'ancien maire l'autorisation de construire un mur qui entourerait le monastère et les quelques grottes qui se trouvent autour et qui appartiennent au monastère, afin de protéger les moines et leurs dépendances d‚agressions. (Les moines ont mentionné des attaques, depuis le Sud, de Bédouins et d'Arabes). Cette autorisation avait été accordée, par document officiel du maire d'alors, et avec l'aval des commissions des restaurateurs de sites historiques. Le montant des travaux s'est élevé, jusqu'à maintenant, à plus d'un million de livres égyptiennes (ou à 2 ou 3 millions, selon un autre moine), le tout aux frais du monastère.

Or entre-temps est arrivé un nouveau maire, dont l'attitude envers les chrétiens coptes choque par son intolérance. Les moines de Saint-Antoine disent qu'il semble mettre son point d'honneur à persécuter les chrétiens et en particulier les moines qui sont sur son territoire. L‚attaque du 19 août, commencée à 4 h du matin le jour de la fête chrétienne de la Transfiguration, n'est qu‚un exemple parmi d'autres des persécutions endurées par les religieux. Cela fait 2 mois que des problèmes sont créés par les autorités égyptiennes locales à l'encontre du monastère. Le même genre d'incident (débarquement armé autour du monastère) s'était produit plusieurs fois déjà, une semaine auparavant, et 15 jours et/ou 3 semaines auparavant. Trois semaines avant l'attaque du 19 août, le supérieur du monastère s'était rendu auprès du président, qui avait donné l'ordre d'arrêter la destruction. Mais les moines dénoncent le jeu du gouvernement égyptien qui ménage l'opinion publique internationale tout en encourageant par derrière les persécutions des chrétiens. Les rapports officiels entre le gouvernement et les autorités ecclésiastiques coptes sont cordiaux, mais l'information sur les réelles persécutions est censurée. Les chaînes de télévision et la radio ne laissent pas de place pour les programmes chrétiens. L'Islam, sans être religion officielle, est partout présent dans les médias et les chrétiens souffrent de l'intolérance _ et même de la violence _ de certains, qui ne sont pas punis comme ils le devraient par le gouvernement qui dit respecter les droits de l'homme et les lois républicaines. Certaines personnes de la population, voyant que les outrages envers les chrétiens ne sont pas toujours réprimés, s'attaquent eux aussi aux moines : on a tiré sur beaucoup de moines qui sortent du monastère et vivent en tant qu'ermites aux alentours ; on a brûlé les ermitages _ et ce genre d'agression, nous confie un moine, arrive tous les jours.

Il y a une certaine incertitude quant à l'appui légal dont jouit le gouverneur pour ce genre d‚expédition : certains moines ont mentionné un acte de justice autorisant le gouverneur à mettre bas le mur en construction ; d'autres ont dit que cette intervention est tout à fait illégale. Quoiqu'il en soit, elle enfreint les droits de l'homme et ne prend pas appui sur des motifs suffisants pour justifier une intervention militaire de cette envergure. Il ressort par ailleurs que le gouvernement joue un double jeu : il pousse le monastère à s'étendre pour cultiver les terres désertiques (ce qu‚ils font avec succès, et avec les félicitations des organismes chargés du développement du pays), et en même temps, il dénonce comme insidieuse la volonté d'agrandissement du monastère.

Les moines déplorent qu'on les traite comme des criminels alors qu‚ils ne demandent rien d'autre que vivre en solitaires avec le minimum vital de sécurit. Ils n'ont d'autre intérêt qu'une vie de réclusion, de prière et de charité. Aussi désirent-ils que la paix revienne et espèrent que la situation se résoudra durablement. Mais ils craignent qu'elle n'empire et que l'intervention du premier ministre ne soit qu'un sursis avant d'autres agressions.

INFORMATIONS RECUEILLIES PAR MARIE MEILLASSOUX, étudiante en Khâgne à Paris, AUPRES DES MOINES DES MONASTERES SAINT-ANTOINE ET SAINT-PAUL, entre 11h (heure de notre arrivée aux portes de Saint-Antoine) et 19h, le mardi 19 août 2003.


Date de création : 19/08/2003 00:00
Dernière modification : 27/09/2005 12:22
Catégorie : Persécutions Anti-Chrétiennes


Prévisualiser la page Prévisualiser la page    Imprimer la page Imprimer la page

Autres articles de la rubrique

Calendrier

Associations amies, merci de ne pas prévoir des événements en même temps que les autres.

Ephéméride
mercredi
04
janvier 2012

Aujourd'hui :
Saint Odilon

Bulletin réinformation
Librairie
Vitraux


Cliquer sur l’image pour l’ouvrir

Albums photos
Orphelinat des Saints Innocents Sanctuaire "provie" Sanctuaire de Tarnoviec
Cartes postales

Envoyez une carte postale

Liens proches
Préférences

 Nombre de membres 39 rédacteurs


Utilisateurs en ligne

( personne )
Affiliés

http://spslyon.site.voila.fr

Ajouter votre pub
affiliez-vous

^ Haut ^


Mentions légales : Détail des mentions
Nous déconseillons fortement l'emploi des logiciels Microsoft en raison du financement des programmes internationaux d'avortement et de contrôle des naissances par Bill Gates. L'utilisation de Firefox comme remplaçant d'Internet Explorer est équivalent sans les failles : http://www.mozilla-europe.org/fr/

SharK   (c) 2005

Document généré en 0.25 seconde

Sitemap