Page en cours de chargement

Navigation
Flash !
Interview du Dr Doublier-Villette

par Frank Abed sur Gloria – TV :

Le rayonnement du sanctuaire pro-vie en France et dans le monde. VOIR :

http://fr.gloria.tv/?media=189731

Rubriques
 +  Bioéthique &téléthon
 +  Docs : Autre
 +  Docs : L'Univers - LISTE
 +  Docs : Mgr Bouchex
 +  Docs : Mgr Fort
 +  Docs : Papes
 +  Documents
 +  Dossiers thématiques
 +  Information
 +  Liens
 +  Medias
 +  Paix liturgique
 +  Persécutions Anti-Chrétiennes
 +  Reportages
 +  Site
Brèves
Information
Recherche




Un don à l'Univers
NewsLetter

Votre courriel :

Votre courriel à nouveau :


Sondage
Allez-vous aux "Rosaires pour la Vie" ?
 
oui
oui, rarement
non
Résultats
Infos depuis le 1/10/05
Ecrire à webmaster  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander

Visites
  visiteurs

  visiteurs en ligne

Hommage, In Memoriam à Vladimir Volkoff

IN MEMORIAM VLADIMIR VOLKOFF (1932-2005) Un grand écrivain français est mort hier 14 septembre 2005 : Vladimir Volkoff. Il était né à Paris en 1932 de parents russes ayant quitté la Russie pour fuir les horreurs de la révolution d'Octobre et de la guerre civile faite par les communistes russes à leur peuple. Dès l'âge de raison, il a choisi le camp de la civilisation et de la résistance à la barbarie. Il s'est engagé dans les troupes françaises combattant en Algérie afin de soutenir la cause du pays qui l'avait accueilli et il est devenu officier de renseignement. De tels « immigrés », on en voudrait beaucoup ! Par la suite, il a édifié une oeuvre littéraire très riche, comprenant romans, essais et pièces de théâtre, dont une grande partie est très tributaire de ses origines. Plusieurs de ses romans décrivent les méthodes employées par les services secrets soviétiques pour subvertir les sociétés occidentales. Son roman « Le Montage » lui a valu le Grand prix du Roman de l'Académie Française en 1982. Néanmoins, il ne s'agit jamais de textes politiques schématiques et convenus, mais d'œuvres littéraires authentiques, mettant en scène des personnages attachants qui mériteraient d'être inscrits au fronton de nos lettres, aux côtés des Julien Sorel ou des Bardamu. Dans les années 1980, quand la droite était encore un peu de droite, la municipalité d'Antony, juste reprise au parti qui ose conserver encore l'étiquette honteuse de « communiste », avait monté la pièce « Yalta » de Volkoff, où l'on voit Staline enfermer la moitié de l'Europe dans l'horreur coommuniste. Ses romans sont écrits dans un style vivace et alerte qui les rendraient très propres à être adaptés au cinéma. Or, aucun n'a été porté à l'écran. Question naïve : pourquoi ? L'exemple de Vladimir Volkoff montre qu'un étranger peut s'assimiler complètement à notre pays, lui faire totale allégeance, et même illustrer notre culture par des œuvres de premier plan, en continuant de cultiver en lui avec bonheur sa culture originelle, et en tirant de cette combinaison une œuvre de toute beauté. Bien autre chose, à l'évidence, que les petites sottises et cochonneries d'un Azouz Begag. Je citerai le roman de Volkoff qui reste pour moi le préféré, « le Bouclage », qui décrit l'action engagée par une poignée d'hommes et de femmes courageux, en dépit du système, pour débarrasser une ville espagnole de la racaille, avec des personnages hauts en couleurs, que l'on ne peut oublier le livre fermé. Ces derniers temps, Volkoff a écrit plusieurs ouvrages sur la désinformation dont nous sommes victimes. Il soutenait activement les Serbes face aux agressions des forces islamiques et de leurs alliés, par solidarité slave et aussi par une juste compréhension de notre communauté d'intérêts face à l'islamisation de l'Europe. Son roman « L'Enlèvement » doit être lu par tout patriote français désireux de comprendre les mécanismes de l'agression islamique afin de lui résister. Vladimir Volkoff ne restait pas dans sa tour d'ivoire. On pouvait le rencontrer lors de ventes-signatures, de conférences-débats, ou l'écouter sur Radio-Courtoisie, et il se prêtait volontiers au dialogue avec ses lecteurs. Evidemment les médias aux ordres du système l'ignoraient superbement, et l'annonce de sa mort a bien dû prendre 30 secondes du précieux temps télévisuel. Gageons que quand Jamel ou Smaïn s'en iront trouver les 70 vierges qui leur sont promises au paradis d'Allah, les pleureuses orientales maison mèneront un deuil médiatique bien plus prolongé, si d'ici là nous n'avons point redressé tout cela. Vladimir Volkoff décédé, c'est un conteur qui se tait, c'est un enchanteur de moins dans la grisaille du monde, c'est une bibliothèque qui brûle, c'est un frère d'armes qui nous manque déjà. Mais « les morts sont des vivants mêlés à nos combats ». Son œuvre vivra toujours : lisons-la et relisons-la sans tarder. De l'exemple de l'auteur et de la lecture de ses écrits, tirons des raisons et des arguments au service de notre lutte pour la pérennité de la civilisation française et européenne. Roger CUCULIÈRE Professeur agrégé

Date de création : 15/09/2005 00:00
Dernière modification : 04/12/2005 13:33
Catégorie : Information


Prévisualiser la page Prévisualiser la page    Imprimer la page Imprimer la page

Autres articles de la rubrique

Calendrier

Associations amies, merci de ne pas prévoir des événements en même temps que les autres.

Ephéméride
mercredi
04
janvier 2012

Aujourd'hui :
Saint Odilon

Bulletin réinformation
Librairie
Vitraux


Cliquer sur l’image pour l’ouvrir

Albums photos
Orphelinat des Saints Innocents Sanctuaire "provie" Sanctuaire de Tarnoviec
Cartes postales

Envoyez une carte postale

Liens proches
Préférences

 Nombre de membres 39 rédacteurs


Utilisateurs en ligne

( personne )
Affiliés

Ajouter votre pub
affiliez-vous

^ Haut ^


Mentions légales : Détail des mentions
Nous déconseillons fortement l'emploi des logiciels Microsoft en raison du financement des programmes internationaux d'avortement et de contrôle des naissances par Bill Gates. L'utilisation de Firefox comme remplaçant d'Internet Explorer est équivalent sans les failles : http://www.mozilla-europe.org/fr/

SharK   (c) 2005

Document généré en 0.42 seconde

Sitemap