Page en cours de chargement

Navigation
Flash !
Interview du Dr Doublier-Villette

par Frank Abed sur Gloria – TV :

Le rayonnement du sanctuaire pro-vie en France et dans le monde. VOIR :

http://fr.gloria.tv/?media=189731

Rubriques
 +  Bioéthique &téléthon
 +  Docs : Autre
 +  Docs : L'Univers - LISTE
 +  Docs : Mgr Bouchex
 +  Docs : Mgr Fort
 +  Docs : Papes
 +  Documents
 +  Dossiers thématiques
 +  Information
 +  Liens
 +  Medias
 +  Paix liturgique
 +  Persécutions Anti-Chrétiennes
 +  Reportages
 +  Site
Brèves
Information
Recherche




Un don à l'Univers
NewsLetter

Votre courriel :

Votre courriel à nouveau :


Sondage
Allez-vous aux "Rosaires pour la Vie" ?
 
oui
oui, rarement
non
Résultats
Infos depuis le 1/10/05
Ecrire à webmaster  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander

Visites
  visiteurs

  visiteurs en ligne

"RU...Ouste Vas y"

COURRIER DES LECTEURS

Une femme de gauche, militante féministe, non pratiquante
reconnait la justesse des derniers communiqués de Denis Brault,
président des Croisés du Sacé Coeur,

et les utilise de façon originale:  elle titre son texte :"RU...Ouste Vas y"
 

Pour correspondre avec elle :  yapoum

 

RU ready, made in Ouste Vazy

 

Monsanto est la firme qui veut imposer et monopoliser les OGM, qui inonde la planète en gaz orange et autres pesticides.

Signal est la firme qui veut amener les jeunes filles à s'envoyer un petit RU  au petit déj comme une aspirine. Allez voir www.signalxperience.com et Xperience mag, un truc qui se lit dans les collèges, et qui titre « RU Ready », en rouge. Et ça ne parle que de la bouche, comment la maquiller, à quoi elle peut servir, avec insinuations. On ne leur dit pas, aux petites lectrices qui ont douze ou treize printemps, qu'il y a, en plus de l'hygiène buccale et de la cochonnerie appétissante, un autre message subliminal.

 

Où est le rapport ?

Stériliser les plantes, afin de confisquer les semences, est un crime contre la nature. Et tout le monde a compris que nous devons nous battre pour que les marchands d'OGM ne confisquent pas la reproduction des plantes qui nous nourrissent : halte à la privatisation de la nature végétale.

 

Déjà, on élève les animaux de boucherie en camps de concentration : sevrés, castrés, hormonés, engraissés, et les voilà dans nos supermarchés, sous forme de rôtis, jambons et blancs de volaille. Bien sûr, ils ne se reproduisent que par insémination artificielle et programmée.

 

Le marché de l'emploi n'est pas si sinistré que ça : l'industrie des vieux est en pleine expansion, et c'est un des rares secteurs où on ne peut pas beaucoup automatiser. Contrairement à l'élevage des gosses, celui des vieux est rentable : ce sont eux  qui payent, ils sont la matière première, et ils payent pour rentrer dans les maisons de retraite ! Et les soins à ces pépés-bestiaux, ce qui les fait durer et donc rapporter, c'est la sécu qui les rembourse, à 100% en général: tout bénef pour les labos, et pour les employeurs! Et nous, les futurs vieux, nous ne savons pas quoi dire, à part : sauvons la sécu.

 

Nous avons réussi, dit le ministre du cynisme, à imposer les congélateurs dans les pays froids où l'approvisionnement en produits frais et bon marché ne pose aucun problème. Excellent pour la croissance des années 1970 !

 

Nous avons réussi, dit le ministre du machiavélisme, à imposer le téléphone portable, alors que France télécom avait installé partout des cabines, pour des appels bien moins chers. Le grand avantage du portable, c'est qu'il permet à l'Etat de sonder les cœurs! La carte bleue permet de connaître vos dépenses, mais le portable permet de connaître vos amis, et vos pensées. Excellent pour la lutte contre le terrorisme dans les années 2000 ! Surtout pour contrôler  les ados, ceux qui ne savent pas encore qu'il faut censurer ses petites converses amoureuses.

 

Nous allons réussir, dit M. Ouste-Vazy, à appliquer le principe des OGM aux jeunes filles : elles baisent et prennent la pilule, c'est déjà très bien ; elles avortent et nous récupérons plein de fœtus gratos pour les labos, qui pourrait nous en vouloir ? Quelques années plus tard, elles sont stériles, on leur rebooste la machine endommagée, et on récupère plein d'embryons-déchets pour le clonage: : de mieux en mieux.

 

Avec le RU, elles vont pouvoir retrouver la liberté, parce que la pilule commence à se démoder : elles vont apprendre l'Orgasme Génialement Manipulé :  c'est les labos qui vont être contents ! On fait ce qu'on veut, ya le bon goût du risque, le lendemain on efface tout, comme une bonne biture, et samedi prochain on remet ça avec des nouveaux potes, pas de problème.

 

Le grain de sable à balayer : les jeunes filles voilées, qui refusent de jouer le jeu, du début jusqu'à la fin. Voilà pourquoi elles sont indispensables ici et maintenant, dans nos sociétés qui ont fini par tout profaner, en exploitant sans limites le principe de plaisir, celui qui plaît à tout le monde, contre lequel il n'y a pas d'argument autre que spirituel.

 

Les jeunes filles voilées disent non, un peu de pudeur. Un temps pour la chasteté. Toute notre âme doit devenir miroir des choses sacrées. Ce n'est pas de l'arabe, ce n'est pas par ce que c'est écrit quelque part : c'est parce que personne ne le dit, qu'il faut bien que tout le monde le voie.

 

Il y a des pays et des familles où le voile est obligatoire. Dans ce cadre, un peu de dévoilement est tout à fait salutaire, les autorités ont toujours tendance à abuser par la violence des femmes et des enfants, à délirer avec des prétextes ancestraux. En Occident, aucune force politique n'est capable d'arrêter la logique « libératrice » des marchands prêts à confisquer TOUT ce qui peut l'être, seule façon d'empêcher que les gens profitent gratuitement de que la nature nous donne. Les marchands veulent tirer profit de la reproduction des plantes, des animaux, et des humains. Pour les deux premières catégories, la violence pure semble suffire, mais il faut déjà empêcher les bêtes de comprendre qu'on les mène à l'abattoir, sans quoi leur viande d'agonisants stressés n'est plus bonne à manger. Pour les humains, il est indispensable :

 

a) qu'ils ne voient pas où les marchands veulent en venir ;

b) qu'ils voient un avantage immédiat à chaque nouvelle étape du « progrès technologique ».

 

Voilà pourquoi le voile n'est pas défendable si on se place sur le terrain de « si je veux quand je veux » sur lequel repose l'expansion de la dimension individualiste de la personne, dans nos sociétés, et qui permet à la logique capitaliste de s'étendre sans avoir besoin de la répression, en jouant sur la seule séduction.

 

 Le voile répond : ce n'est pas à moi de vouloir ; il y a des choses qui ne dépendent pas du moment ; et il y a des domaines où la réponse ne peut être qu'inconditionnelle. Le voile répond : le droit de l'individu s'arrête là où ceux de nos descendants, que nous ne connaîtrons pas, que nous ne commanderons pas, commencent. Et ils commencent exactement là où nous gérons nos envies, notre rapport au sexe.

 

L'histoire de l'Occident comme bastion de toutes les indépendances intellectuelles est assez solide pour qu'il n'y ait pas à craindre que le voile introduise une future oppression. C'est un rempart provisoire contre la marchandisation complète des femmes occidentales. Lorsque les partis politiques dominants auront mis hors la loi le principe même des OGM, démantelé les abattoirs et les méthodes d'élevage injustifiables qui y conduisent, et écrasé l'empire des laboratoires pharmaceutiques qui veulent nous amener à nous conduire du début jusqu'à la fin comme des animaux d'élevage, le voile ne sera plus nécessaire. Pour le moment, il est le seul langage clair, compréhensible par tous et toutes, pour dire ce que nous savons tous, mais ne parvenons pas à expliquer de façon convaincante dans les milieux dits progressistes.

 

Les mères palestiniennes qui perdent leurs enfants et voient leurs maisons rasées, voilées comme des madones d'il y a deux mille ans, n'ont pas besoin d'expliquer qu'elles ne sont « ni putes ni soumises ». Nous sommes toutes d'accord avec elles : il y a des choses plus importantes encore que la liberté des mœurs. Le mouvement féministe à ses débuts avait parmi ses arguments irréfutables le besoin pour les femmes d'acquérir par l'éducation les outils pour devenir de bonnes mères, des mères compétentes. Et une fois alphabétisées, elles exigeaient le droit au travail pour être à leur tour enseignantes, pour répandre plus loin autour d'elle leur talent maternel. Et une fois leur capacité démontrée dans les professions honorées, elles ont exigé le droit de vote, et le droit d'être élues, puis la parité, pour faire peser le point de vue féminin en politique. Il était admis implicitement que le point de vue féminin en politique est un point de vue qui fait plus de place au respect de la vie, à la compassion, à une justice humanitaire, à tout ce qu'englobe, traditionnellement, l'idée de maternité. Hommes et femmes, anciens et modernes s'entendent pour croire que si la supériorité féminine existe, c'est dans la capacité de sacrifice des mères qu'on peut la reconnaître, car les enfants ne sont pas la propriété de leurs pères, ni de leurs mères. La mère est par définition celle qui met les intérêts des enfants au-dessus des siens. L'histoire du jugement de Salomon, qui reconnaît pour mère celle qui est capable de donner son enfant, et non celle qui est prête à le couper en deux, doit rester le mythe fondateur de la maternité. La soldate pratiquant et la torture et la pornographie à Abu Graith a fini de prouver que la libération des mœurs et l'accès à toutes les professions peut avilir autant les femmes que les hommes. La maternité, physique ou symbolique, rapprochée ou étendue, doit rester l'idéal féminin des femmes comme des hommes.

 

Pour les altermondialistes, il est temps de prendre conscience que les marchands, ayant réussi à répandre la logique pornographique jusque parmi les adolescents et les enfants, convoitent maintenant la confiscation à leur profit de la maternité. Il est normal que, face au modernisme enivrant d'une publicité de dentifrice sur le thème « RU Ready », le voile apparaisse comme un archaïsme. Faire des enfants pour les faire vivre dans des familles vivantes, où la mère donne l'exemple de la générosité, oui, c'est la fonction la plus ancienne des femmes. C'est cette saine habitude, sûrement préhistorique, qui est en danger maintenant. Quand on démarre dans la vie en trouvant normal d'apprendre les choses interdites dans signalxperience mag, on a du mal, après, à comprendre les raisons des grand-mères. Il est probable qu'il faudra d'abord passer par la tentative de suicide et les psy.

Les jeunes filles voilées respectent les lois, et tiennent à être les meilleures à l'école. Si on leur dit de l'enlever, le foulard à l'école, parce qu'il y a une loi et pour le bien de tous, elles le font. Ces dernières semaines, pour la rentrée, elles ont été exemplaires, c'est à dire que là où l'on s'attendait à des provocations, elles ont donné l'exemple. Par là même elles prouvent qu'elles sont libres, que le foulard est ici en France d'abord un moyen d'expression, et non pas un signe d'oppression ou d'embrigadement. Qu'attendent-elles, les filles qui n'ont pas l'habitude de porter le foulard, ce que nul ne leur reproche, pour  inventer leur propre code, pour faire connaître leur volonté, elles aussi, de n'être ni les Putes au service de Signal et compagnie, ni les Soumises aux projets de marchandisation complète de la reproduction, dont nos ministres sont parfois les instruments soumis ?  Il n'est pas si facile d'inventer une image aussi parlante et forte, aussi pure, que le voile.


Date de création : 20/09/2004 00:00
Dernière modification : 25/08/2005 18:49
Catégorie : Information


Prévisualiser la page Prévisualiser la page    Imprimer la page Imprimer la page

Autres articles de la rubrique

Calendrier

Associations amies, merci de ne pas prévoir des événements en même temps que les autres.

Ephéméride
mercredi
04
janvier 2012

Aujourd'hui :
Saint Odilon

Bulletin réinformation
Librairie
Vitraux


Cliquer sur l’image pour l’ouvrir

Albums photos
Orphelinat des Saints Innocents Sanctuaire "provie" Sanctuaire de Tarnoviec
Cartes postales

Envoyez une carte postale

Liens proches
Préférences

 Nombre de membres 39 rédacteurs


Utilisateurs en ligne

( personne )
Affiliés

http://spslyon.site.voila.fr

Ajouter votre pub
affiliez-vous

^ Haut ^


Mentions légales : Détail des mentions
Nous déconseillons fortement l'emploi des logiciels Microsoft en raison du financement des programmes internationaux d'avortement et de contrôle des naissances par Bill Gates. L'utilisation de Firefox comme remplaçant d'Internet Explorer est équivalent sans les failles : http://www.mozilla-europe.org/fr/

SharK   (c) 2005

Document généré en 0.42 seconde

Sitemap