Page en cours de chargement

Navigation
Flash !
Interview du Dr Doublier-Villette

par Frank Abed sur Gloria – TV :

Le rayonnement du sanctuaire pro-vie en France et dans le monde. VOIR :

http://fr.gloria.tv/?media=189731

Rubriques
 +  Bioéthique &téléthon
 +  Docs : Autre
 +  Docs : L'Univers - LISTE
 +  Docs : Mgr Bouchex
 +  Docs : Mgr Fort
 +  Docs : Papes
 +  Documents
 +  Dossiers thématiques
 +  Information
 +  Liens
 +  Medias
 +  Paix liturgique
 +  Persécutions Anti-Chrétiennes
 +  Reportages
 +  Site
Brèves
Information
Recherche




Un don à l'Univers
NewsLetter

Votre courriel :

Votre courriel à nouveau :


Sondage
Allez-vous aux "Rosaires pour la Vie" ?
 
oui
oui, rarement
non
Résultats
Infos depuis le 1/10/05
Ecrire à webmaster  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander

Visites
  visiteurs

  visiteurs en ligne

La France a voté la loi "néo nazie" sur l'eugénisme

 Communiqué du 10 juin 2004

La France a voté la loi "néo nazie" sur l'eugénisme

 REPRODUISEZ, DIFFUSEZ;

 

Chers correspondants et amis,

        Voilà, c'est fait: la France est officiellement "néo nazie" depuis cette nuit du 8 au 9 juin, par le vote du sénat de la loi sur la bioéthique. En fait de progrès, nous sommes revenus à 1933. C'est une date historique : 8 juin 2004.
       Je vous retransmet simplement le compte rendu et l'analyse de cette soirée historique, que je reçois du CFJD. Tout est dit.
       

        Il reste la prière et le témoignage :
Prochain  Rosaire pour la Vie : samedi 3 juillet à 17 heures dans toutes nos cathédrales (sauf exceptions horaires visibles sur
http://www.univers-cifc.com )

        Et ne manquez pas le 30° anniversaire de la pose de la première pierre du Sanctuaire pro-vie, dédié à St Joseph du St Sauveur, à Chantemerle les Blés, Drôme... les  samedi 3 et dimanche 4 octobre : demandez moi le programme. Inscrivez vous vite pour que je puisse réserver les chambres et la restauration en collectivité.
C'est de ce sanctuaire que rayonnent les pèlerinages "réparateurs des péchés publics de la France".

        Voici un "péché public"de plus, ce 8 juin.

Il faudra réparer...

        Prochain pèlerinage "réparateur": le 25 Mars, au Puy, pour le 1er Jubilé du 3° millénaire: c'est le "GRAND PARDON DU PUY". A ne pas manquer. Là aussi il faut s'inscrire vite auprès de moi pour les réservations.

Haut les coeurs.

La France a renié les Promesses de son Baptème... mais on peut "demander pardon" pour nos pauvres frères...et espérer voir rétablis les DROITS DE DIEU sur notre Pays.

Gardons l'Espérance.
Rien n'est perdu si nous osons prier, en privé certes, mais aussi PUBLIQUEMENT... car "à péché PUBLIC, réparation PUBLIQUE.

Votre très cordial et dévoué en J.M.J.
Michel Villette

 


Original Message

Lois bioèthiques : Reconnaissance de l'utilitarisme et de leugènisme.

 

CFJD
Centre Français pour la Justice et les Droits fondamentaux de la personne humaine



http://www.cfjd.org

Madame, Monsieur,
Chers amis,
C'est dans le silence désabusé d'un hémicycle déserté, qu'une dizaine de sénateurs a voté, dans la nuit du 8 au 9 juin, vers 3 heures du matin, le projet de loi relatif à la bioéthique.

Ainsi s'achève, en catimini, un processus législatif qui aura duré et animé les débats pendant plus de trois années. Ce long marathon fut nécessaire pour épuiser la résistance de la plupart des parlementaires. Certains d'entre eux, encouragés d'ailleurs par vos milliers de courriers et nombreux appels, ont pourtant fait preuve de courage et d'obstination.
Nous pouvons citer notamment Madame Payet, Messieurs Adnot, Darniche et Seillier.

La principale modification apportée au projet de loi (contre l'avis du Ministre Douste-Blazy) vise à ne permettre l'expérimentation que sur les embryons déjà conçus à ce jour. Cette disposition a pour effet de limiter (à 200.000 !) le nombre d'embryons susceptibles d'être exploités, et de ne pas encourager, pour l'avenir, la conception délibérée d'un  nombre volontairement excessif d'embryons « surnuméraires », destinés à terme à la recherche.

Un autre amendement, pourtant très « consensuel », qui visait à réduire la production future d'embryons « surnuméraires » par la limitation à trois du nombre d'ovules pouvant être fécondées à chaque FIV, a été rejeté par le Ministre et le Sénat. Ainsi, il apparaît clairement que l'intention de Monsieur Douste-Blazy, malgré ses précautions verbales, est réellement de permettre le plus largement possible, non seulement la recherche sur les embryons « surnuméraires », mais aussi leur production.

Ainsi est remis en vigueur le concept « d'être-humain-objet », abandonné depuis l'abolition de l'esclavage.

En outre, l'un des points les plus instructifs du débat a été provoqué par le judicieux amendement déposé par Madame Payet démontrant que le principe même de l'eugénisme, en tant que tel, n'est pas condamné en France, malgré les apparences.

En effet, l'article L 214-1 du code pénal prévoit que : « Le fait de mettre en ouvre une pratique eugénique tendant à l'organisation de la sélection des personnes est puni de trente ans de réclusion criminelle et de 7 500 000 euros d'amende ». Cette peine est portée à  « la réclusion criminelle à perpétuité et de 7 500 000 euros d'amende lorsqu'elles sont commises en bande organisée » (Article L 214-3).

La lecture attentive de l'article L 214-1 nous indique que seule une pratique tendant à « l'organisation » de l'eugénisme, c'est-à-dire tendant à le commettre à grande échelle, peut être poursuivie. C'est d'ailleurs précisément l'objet de l'article L 214-3, ce qui introduit, au passage, une répétition entre les deux articles et une contradiction, puisque par un article cette pratique « organisée » est punie de la réclusion à perpétuité, et par l'autre, de trente ans de réclusion criminelle !

Madame Payet demandait donc que l'article L 214-1 soit corrigé ainsi : « Le fait de mettre en ouvre une pratique eugénique tendant à la sélection des personnes est puni de . ».

Le simple fait de retirer « l'organisation de » aurait eu pour conséquence de :
     - condamner clairement le principe même de l'eugénisme, qui est la sélection des « bons » gènes, à travers celle des personnes,
     - rendre leur cohérence aux articles L 214-1 et L 214-3.

Cet amendement a été rejeté par le Ministre de la santé, lequel s'est bien gardé de répondre aux questions qu'il pose, et qui demeurent.

 Au final, il apparaît clairement que :
     - le principe même de l'eugénisme n'est pas condamné en France,
     - la condamnation de l'eugénisme pratiquée « à grande échelle » est imparfaite, voire contradictoire dans ses termes.

En conclusion, le rejet de cet amendement prouve que cette condamnation de l'eugénisme n'est qu'apparente et doit être rangée parmi les principes « de bonne conscience » (avec ceux de respect de la vie et de l'intégrité de la personne).

Affirmée bien haut, trop haut pour être utile, cette condamnation apparente permet la réalité d'une pratique eugéniste quotidienne, largement répandue, que ce soit par la stérilisation judiciaire des personnes handicapées, le diagnostic préimplantatoire ou prénatal (DPI et DPN) ou encore l'enfant-médicament.
Cet eugénisme « de confort » est considéré comme légal, car décidé individuellement, au cas par cas. C'est  oublier pourtant qu'il est permis, réglementé, et financé par l'Etat, quand il n'est pas dans les faits encouragé. En cela, il se distingue bien peu de l'eugénisme « de masse », organisé. D'ailleurs, cet eugénisme s'applique déjà aux dépends de 97% des trisomiques dépistés.
Comme l'a dit solennellement le Ministre de la santé, Monsieur Douste-Blazy, dès l'ouverture de la discussion : Cette loi doit «permettre à notre pays d'avoir une législation montrant ce qu'est notre vision de l'homme ».

A nous de convaincre qu'il en existe une autre.
Votre exceptionnelle mobilisation, pendant ces sept derniers jours, nous prouve que c'est possible.

Vous remerciant, recevez, Madame, Monsieur, l'assurance de nos sentiments dévoués,
Le CFJD.

PS :
 * Le projet de loi ainsi adopté va être examiné le 15 juin en «Commission Mixte Paritaire » (composée de membres du Sénat et de l'Assemblée nationale) pour uniformiser les textes votés par les deux chambres. Il sera adopté définitivement le 29 juin.
 * Texte du projet de loi adopté : http://ameli.senat.fr/publication_pl/2003-2004/116.html
 * Analyse critique du CFJD sur la révision des lois bioéthiques : http://www.cfjd.org
 * Le CFJD n'est financé que par votre soutien. Si vous êtes imposable en France, vos dons vous permettent de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu égale à 60% de leur montant dans la limite de 20% de votre revenu net imposable. Ainsi, après impôt, un don de 100 euros ne vous coûte que 40 euros, après impôts.

 Adressez votre contribution à l'adresse suivante :
 CFJD, 4 Quai Koch - 67000 STRASBOURG
 
http://cfjd.org/cupboard/soutenez.htm


 Le CFJD est une organisation de juristes catholiques, créée en 1999, pour défendre les principes de la justice et les droits fondamentaux de la personne humaine. Centre de recherche et outil d'analyse de l'actualité législative et jurisprudentielle, le CFJD se donne pour mission d'informer les institutions parlementaires et la population des répercussions de l'évolution du droit sur la liberté et la dignité de la personne humaine. http://www.cfjd.org


Date de création : 10/06/2004 00:00
Dernière modification : 24/08/2005 17:28
Catégorie : Information


Prévisualiser la page Prévisualiser la page    Imprimer la page Imprimer la page

Autres articles de la rubrique

Calendrier

Associations amies, merci de ne pas prévoir des événements en même temps que les autres.

Ephéméride
mercredi
04
janvier 2012

Aujourd'hui :
Saint Odilon

Bulletin réinformation
Librairie
Vitraux


Cliquer sur l’image pour l’ouvrir

Albums photos
Orphelinat des Saints Innocents Sanctuaire "provie" Sanctuaire de Tarnoviec
Cartes postales

Envoyez une carte postale

Liens proches
Préférences

 Nombre de membres 39 rédacteurs


Utilisateurs en ligne

( personne )
Affiliés

http://spslyon.site.voila.fr

Ajouter votre pub
affiliez-vous

^ Haut ^


Mentions légales : Détail des mentions
Nous déconseillons fortement l'emploi des logiciels Microsoft en raison du financement des programmes internationaux d'avortement et de contrôle des naissances par Bill Gates. L'utilisation de Firefox comme remplaçant d'Internet Explorer est équivalent sans les failles : http://www.mozilla-europe.org/fr/

SharK   (c) 2005

Document généré en 0.41 seconde

Sitemap