Page en cours de chargement

* *
 
* *
Navigation
Flash !
Interview du Dr Doublier-Villette
par Frank Abed sur Gloria–TV :

Le rayonnement du sanctuaire pro-vie en France et dans le monde. VOIR :

http://fr.gloria.tv/?media=189731

Rubriques
 +  Bioéthique &téléthon
 +  Docs : Autre
 +  Docs : L'Univers - LISTE
 +  Docs : Mgr Bouchex
 +  Docs : Mgr Fort
 +  Docs : Papes
 +  Documents
 +  Dossiers thématiques
 +  Information
 +  Liens
 +  Medias
 +  Paix liturgique
 +  Persécutions Anti-Chrétiennes
 +  Reportages
 +  Site
Brèves
Recherche




Un don à l'Univers
NewsLetter

Votre courriel :

Votre courriel à nouveau :


Sondage
Allez-vous aux "Rosaires pour la Vie" ?
 
oui
oui, rarement
non
Résultats
Infos depuis le 1/10/05
Ecrire à webmaster  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander

Visites
  visiteurs

  visiteurs en ligne

27 novembre, la France se réveille officiellement gallicane

27 novembre : la France avoue son gallicanisme

 

C'est une date dont il faut prendre conscience si l'on veut « en finir avec les gallicans ».

 

Le 27 novembre nous avons touché le fond mais il faut le savoir si l'on veut rebondir sur ce fond.

 

Vouloir mettre le manteau de Noë sur le refus quasi général d'obéissance au Pape est donc une grossière erreur.

Ne voir que le demi-millier de veillées «pour la vie naissante» ayant eu lieu à travers toute la France, fausse la perspective.

S'en réjouir sans déplorer la désobéissance quasi générale du clergé, évêques inclus ( !) revient à mentir.

 

Certes, il semble, d'après nos contacts et notre propre vécu, au sanctuaire pro-vie St Joseph du St Sauveur, que toutes les veillées ont été très émouvantes, très priantes, même et peut-être surtout «en absence de prêtre», comme au sanctuaire pro-vie.

Pour en prendre conscience, il suffit d'aller sur le blog du «Salon beige» qui a fait un remarquable travail de pointage avant le 27 et de témoignages et photos de la soirée après le 27.

 

Mais il faut se défendre d'un optimisme béat en lisant tout cela.

Il faut raison garder et se rappeler que le Pape demandait aux évêques quelque chose de simple  se décomposant en plusieurs éléments :

  • que le Peuple de Dieu se réunisse dans toutes les paroisses ;
  • pour y dire les Vêpres ;
  • et les Vêpres du 1er jour de l'Avent, précisément ;
  • « pour la vie naissante ».

En France, on ne pouvait mieux souligner, à la veille du vote de la loi bioéthique, le lien entre l'Incarnation du Verbe et la dignité de la personne depuis la conception, dignité de la personne qui a été bien exprimée dans l'Instruction « Dignitas personae », publiée le 12 décembre 2008 par la Congrégation pour la Doctrine de la foi. Cette instruction a été élaborée avec l'aide de l'Académie pontificale pour la Vie ainsi qu'avec le concours d'experts du monde entier. Ce texte, approuvé par le pape Benoît XVI, aborde, à la lumière des critères énoncés par l'instruction "Donum vitae" de 1987, de nouvelles questions sur la bioéthique.

 

- Or, quelques jours avant la veillée, le site des évêques n'annonçait même pas ces vêpres pour la vie naissante. Il s'est mis finalement à l'annoncer quand cela commençait à s'échauffer sur d'autres sites, donnant les noms d'évêques s'engageant dans ces vêpres.

- Mais ces évêques ont agi dans le plus grand désordre  et pour en prendre conscience allez sur le Salon beige ou sur notre site : http://www.lunivers.info/articles.php?lng=fr&pg=1344

 

A moins de 8 jours des Vêpres, seuls Mgr Rey, Mgr Mouïsse et Mgr Boivineau avaient demandé à leurs prêtres de les organiser dans leurs paroisses. S'il y en eut d'autres après cette date c'était un peu tard pour faire bouger les paroisses !

Le résultat est significatif : par exemple il y eut plus de 20 vêpres dites par les prêtres de Mgr Rey, dans le Var.

Ailleurs la réponse à la demande pontificale s'annonçait souvent comme limitée à une veillée présidée par l'évêque ou par l'un de ses représentants.

Et cette veillée, on ne parle plus de vêpres, avait lieu à des heures, parfois les complies, et même des jours variables, détruisant la signification profonde du choix de Benoît XVI.

 

Alors, quel est le bilan ?

Des évêques, surtout dans l'Est, ont purement et simplement refusé de faire le moindre écho à la demande pontificale, tandis que la grande majorité obtempérait plus ou moins vite, mais, sauf exceptions, ne répercutait pas sur les paroisses.

 

Et finalement le Peuple de Dieu ne s'est pas levé en masse à l'appel de Benoît XVI.

La « grande presse » n'en a d'ailleurs même pas parlé.

Il ne s'est pas plus levé en masse, avec mon appel tardif (quand il est apparu que le clergé boudait Benoît XVI) aux laïcs pour qu'ils prennent en main ces vêpres, en absence de prêtre. Voir : http://www.lunivers.info/articles.php?lng=fr&pg=1348

Cela a été fait ici ou là, surtout dans les milieux des Rosaires pour la Vie, mais l'appel n'a touché qu'une minorité, au dernier moment, en voyant l'incurie cléricale.

 

Finalement, en présidant ces vêpres pour la vie naissante, devenues veillées, mais en ne répercutant pas dans les paroisses, les évêques se sont donnés « bonne conscience » tout en désobéissant au Pape.

Ils ont fait (et encore avec des variantes parfois), mais, sauf les exceptions ci-dessus, ils n'ont pas fait faire.

 

Quand j'entends dire que ces veillées dans toute la France, prouvent le renouveau de la France et que nous pouvons dessiner une «France verte», le vert de l'Espérance » (chaque diocèse où la veillée est faite par un évêque est mis en vert sur le Salon beige), je repense à De Gaulle qui définissait les français «comme des veaux»...à qui il faut une « France verte », évidemment, comme pour tout béni oui-oui.

 

Trêve de plaisanteries car c'est grave.

Ce 27 novembre la France s'est retrouvée gallicane, avec toutes les variantes d'intention des évêques.

Le fait brut  est que la demande du Pape n'est pas descendue dans les paroisses.

 

On ne peut qu'être ému par tant de bonnes volontés, à féliciter, là où les Vêpres ont pu être dites.

Mais il ne s'agit pas d'un renouveau ; il s'agit de capillaires, qui poussent régulièrement dans l'Eglise de France puis qui meurent parce qu'on ne les abreuve pas avec la Vérité.

 

Dans le cas présent, si on ne dit pas la vérité : «à savoir que la demande du Pape n'est pas descendue dans les paroisses», et bien, tous ces petits capillaires n'iront pas voir plus loin , à savoir que l'Eglise de France souffre du gallicanisme qui fait désobéir au Pape

Et les petits capillaires resteront dans une euphorie stérilisante pour l'action à venir : renforcer le mouvement ultramontain et affaiblir les gallicans.

 

Or il faut en finir avec les gallicans.

Nous avons commencé une série d'articles sous ce titre :

* Mgr Planet déraille : http://www.lunivers.info/articles.php?lng=fr&pg=1349 

* Mgr Planet, suite : où est la haine, où est l'amour (par rapport aux musulmans) http://www.lunivers.info/articles.php?lng=fr&pg=1350

* Pour en finir avec les gallicans, le détournement de Vatican II : http://www.lunivers.info/articles.php?lng=fr&pg=1351

* Pour en finir avec les gallicans, suite 1 : cérémonial de la Ste Messe à l'usage ordinaire des paroisses : http://www.lunivers.info/articles.php?lng=fr&pg=1352

* Pour en finir avec les gallicans, suite 2 : Cantate Domino : http://www.lunivers.info/articles.php?lng=fr&pg=1354

Nous continuerons dans les jours à venir, car là est le combat au sein de l'Eglise.

 

C'est ce combat qui apparaît nettement avec les vêpres «pour la vie naissante» de Benoît XVI.

Il ne faut donc pas le cacher comme font certains en se réjouissant de ce qui a été fait malgré la tiédeur (pour le moins) de la plupart des évêques français.

Certes il faut se réjouir de ce qui a été fait malgré leur tiédeur quand ils obéissaient du bout des lèvres, mais il faut souligner que ce sont les laïcs qui en ont été la cheville ouvrière, alors qu'à l'étranger l'épiscopat s'est pleinement investi.

C'est ainsi qu'en Pologne les évêques ont sensibilisé aux Vêpres par trois jours de prière dans les paroisses.

Aux U.S.A, l'Archevêque Wilton D. Gregory d'Atlanta insista pour que tous les Chrétiens qui ne sont pas en totale communion avec l'Eglise Catholique se joignent néanmoins au Pape et à tous ses fidèles à travers le monde. Il encouragea aussi ceux qui ne peuvent pas aller à une Veillée de Prières, à cause de leurs obligations, à participer du mieux de leur disponibilité. Voir http://www.catholicnewsagency.com/news/dioceses-around-the-world-joining-popes-unprecedented-pro-life-vigil/.

 

Il faut se réjouir de ce qui a été fait en France malgré le contexte gallican, mais sans cacher ce contexte et en se levant pour le combattre partout où il se manifeste, partout où il réduit l'enseignement pontifical.

 

A ce titre, il est de la plus grande importance de soutenir les Rosaires pour la vie qui se font tous les premiers samedis de chaque mois, depuis 1991, dans les cathédrales. Voir http://www.rosairepourlavie.org .

Ce mouvement est dirigé par des laïcs et mobilise tous les mois entre 3 et 5.000 personnes réparties dans toutes les cathédrales françaises.

On peut, on doit, faire mieux : y entrainer plus de monde, toujours plus !

C'est un magnifique témoignage au cœur des diocèses.

Il conforte les évêques ultramontains qui enseignent l'Instruction Dignitas personae et il montre au clergé gallican la détermination pro-vie des laïcs qui se veulent derrière le Pape.

Le 226ème Rosaire pour la Vie aura lieu le 4 décembre 2010 à 17H (sauf exceptions horaires visibles sur http://www.rosairepourlavie.org)

 

Il est aussi de la plus grande importance de développer le sanctuaire St Joseph du St Sauveur, construit à la suite d'un vœu pour le respect de la Vie, fait en 1974 par des laïcs : les Croisés du Sacré Cœur.

Voir tout ce qui en rayonne en France et dans le monde, en allant à l'article «Notice du sanctuaire», à la rubrique «docs-autres» de http://www.lunivers.info

 

Donnez des moyens financiers à ses gérants pour faire un ravalement de la façade du sanctuaire, atteinte par des inscriptions sacrilèges.

 

Donnez des honoraires de Messe aux prêtres qui le desservent, et dont certains peuvent célébrer des trentains grégoriens pour vos défunts (500 euros par trentain).

Adressez vos dons et honoraires de Messes à: Croisés du Sacré Cœur, sanctuaire St Joseph du St Sauveur, 26600, Chantemerle les Blés. CCP Lyon  N° 4235 36 N.


Date de création : 16/12/2010 17:25
Dernière modification : 16/12/2010 17:23
Catégorie : Paix liturgique


Prévisualiser la page Prévisualiser la page    Imprimer la page Imprimer la page

Autres articles de la rubrique
Calendrier

Associations amies, merci de ne pas prévoir des événements en même temps que les autres.

Ephéméride
samedi
28
janvier 2012

Aujourd'hui :
Saint Thomas d'Aquin

Bulletin réinformation
Librairie
Vitraux


Cliquer sur l’image pour l’ouvrir

Albums photos
Orphelinat des Saints Innocents Sanctuaire "provie" Sanctuaire de Tarnoviec
Cartes postales
Liens proches
Préférences

 Nombre de membres 40 rédacteurs


Utilisateurs en ligne

( personne )
Affiliés
^ Haut ^
* *

Mentions légales : Détail des mentions
Nous déconseillons fortement l'emploi des logiciels Microsoft en raison du financement des programmes internationaux d'avortement et de contrôle des naissances par Bill Gates. L'utilisation de Firefox comme remplaçant d'Internet Explorer est équivalent sans les failles : http://www.mozilla-europe.org/fr/

SharK   (c) 2005

Document généré en 0.38 seconde

* *
Sitemap