Page en cours de chargement

Navigation
Flash !
Interview du Dr Doublier-Villette

par Frank Abed sur Gloria – TV :

Le rayonnement du sanctuaire pro-vie en France et dans le monde. VOIR :

http://fr.gloria.tv/?media=189731

Rubriques
 +  Bioéthique &téléthon
 +  Docs : Autre
 +  Docs : L'Univers - LISTE
 +  Docs : Mgr Bouchex
 +  Docs : Mgr Fort
 +  Docs : Papes
 +  Documents
 +  Dossiers thématiques
 +  Information
 +  Liens
 +  Medias
 +  Paix liturgique
 +  Persécutions Anti-Chrétiennes
 +  Reportages
 +  Site
Brèves
Information
Recherche




Un don à l'Univers
NewsLetter

Votre courriel :

Votre courriel à nouveau :


Sondage
Allez-vous aux "Rosaires pour la Vie" ?
 
oui
oui, rarement
non
Résultats
Infos depuis le 1/10/05
Ecrire à webmaster  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander

Visites
  visiteurs

  visiteurs en ligne

Interview : des étudiants agissent "pour le respect de la vie"

Interview du Pdt des étudiants pro-vie

http://etudiantsprovie.com
contact

Dr Doublier-Villette :
M. Benjamin Izarn, v
ous venez de fonder une nouvelle association : "Les Etudiants Pro Vie" (EPV).
Et c'est vrai: elle est nouvelle et spécifique!
En effet, depuis le début du combat pro-vie, en 1973, les étudiants n'ont jamais constitué une association pour eux, mais plutôt des associations développant chacune des charismes différents, en s'adressant à tous les âges.
Pourquoi implanter un tel mouvement, d'étudiants, en France, et aujourd'hui?
Benjamin Izarn :
Le mouvement des « Students for life » est présent depuis longtemps dans de très nombreux pays. Aux Etats Unis, ce sont plus de 472 équipes qui sont présentes dans les universités et qui s’attachent à défendre la dignité de la personne humaine ! La France ne comptant aucune association de jeunesse pro-vie, nous avons décidé d'y lancer ce mouvement. En effet, pour parler de la protection de la Vie auprès des jeunes, qui est mieux placé qu’un(e) étudiant(e) ?!


Dr Doublier-Villette :
Trois mois après le lancement qui eut lieu juste avant les vacances d'été, avez-vous déjà quelques réactions ?

Benjamin Izarn :
Tout d'abord, un immense sentiment de joie: nous n’avions pas imaginé que tant et tant de jeunes pouvaient s’engager pour la Vie! En l’espace de trois mois nous avons créé des équipes à Paris, Bordeaux, Toulouse, Nanterre, Toulon, Nîmes, Lille, Ars… Des jeunes osent enfin lever le tabou sur une politique du tout avortement, osent dénoncer une culture de mort, osent réclamer des alternatives à l’IVG…

Dr Doublier-Villette :
Quelles sont vos relations avec les autres associations pro vie et avec les responsables religieux?

Benjamin Izarn :
Notre but n'est pas d'entrer en concurrence avec d'autres mouvements pro-vie ou de faire de la surenchère mais bien de travailler, de collaborer avec eux ! Nous avons donc rejoint le collectif « En marche pour la vie »  qui prépare la Marche pour la Vie à Paris du 17 janvier 2010, et « Oui à la vie » (marche bordelaise).
Conscients que la défense de la vie transcende les convictions religieuses, les EPV comptent des membres non-chrétiens ou non-croyants. Notre action a été saluée par Mgr Barbarin et Mgr Aupetit, ainsi que par de nombreux prêtres, pasteurs, imams et rabbins.


Dr Doublier-Villette :

Que comptez vous faire prochainement pour propager la culture de Vie?
Benjamin Izarn :
Chez les EPV, nous considérons qu’un jeune doit, pour pouvoir agir, se former une solide culture de défenseur de la dignité de la personne humaine. Nous lançons donc un cycle de formations sur le thème : « une Urgence : respecter la vie humaine dès son commencement ».

La première conférence sera donnée à Paris le vendredi 20 novembre par Cécile Bonnavia (membre de la fondation Jérôme Lejeune) qui parlera sur l’ « Avortement »: l'acte de l'avortement du point de vue scientifique (techniques, législation, foetus), les arguments des partisans de l'ivg et nos réponses, les principales aides aux femmes en détresse (soutien, aides financières, maisons d'accueil,etc)
Le rendez-vous est à 20h30 au 70, rue Falguière 75015 Paris (métro Pasteur)

Dr Doublier-Villette:
Que feront les EPV les 4 et 5 décembre lors du Téléthon, à Paris et en province; du moins là où vous êtes implanté ?
Benjamin Izarn :
Le Téléthon est une magnifique initiative pour sensibiliser les français aux maladies myopathes et aux formidables espoirs que porte la recherche. Cependant, force est de constater qu’une partie des dons est mal affectée : derrière ce combat juste et vraiment nécessaire, l’argent reçu n’est pas entièrement utilisé pour le Bien des malades ; une part de ces dons est malheureusement orientée vers le dépistage, la sélection et donc l’élimination d’ enfants myopathes. C’est contre cette dérive que nous devons lutter : certaines équipes locales EPV vont donc alerter les populations sur l’enjeu des quêtes du Téléthon.
Il faut remettre le malade au centre de ces 48h de générosité.

Dr Doublier-Villette:
Avez-vous envisagé d'agir contre les dérives eugénistes (l'avortement précoce en étant le moyen) de la prochaine loi de bioéthique… qui se veut "définitive" et non plus provisoire?
Ce sera une loi qui verrouillera les acquis de la "culture de mort".
De par la technicité de la bioéthique, qui dépasse la plupart des interlocuteurs, la gravité de cette prochaine loi n'est pas assez comprise… et… les dérives ne sont pas assez combattues.
Envisagez-vous par exemple de faire des conférences;  de porter, lors des Marches pour la vie, des banderoles du genre: "Non aux dérives eugénistes de la loi de bioéthique"? Et rappelons que la Marche de Paris tombera dans les deux mois précédant la loi?

Benjamin Izarn :
Nous lançons un cycle de conférences dans toutes nos villes sur le thème « une urgence: respecter la vie humaine dès son commencement ». De plus, nos équipes pro vie alertent les populations sur l’enjeu de ces lois qui ont en charge le destin de la dignité de la personne humaine. Nos équipes de communication préparent une « campagne » d’information à ce sujet.

Dr Doublier-Villette:
Les étudiants catholiques de votre association participent-ils, individuellement ou à l'appel du mouvement EPV :

  • aux prières pro-vie de SOS Tout-Petits dans les rues, à dates irrégulières?
  • et (ou) aux rosaires pour la vie, en cathédrales, les premiers samedis de chaque mois?
Benjamin Izarn :
Notre mouvement étant aconfessionnel, nous n’organisons pas de rassemblement de prière en tant qu'EPV. Mais nous ne pouvons qu’inviter nos membres croyants, et ce quel que soit leur religion, à prier pour la vie, pour les femmes en détresse, pour les enfants dès leur conception et sans les sélectionner.

Dr Doublier-Villette :
Je vous remercie et, en attendant de vous voir "sur le terrain", lors de la première conférence de votre association, ce 20 novembre, je rappelle vos adresses électroniques, données en début de cette interview:

http://etudiantsprovie.com

contact


Date de création : 03/11/2009 09:39
Dernière modification : 03/11/2009 09:49
Catégorie : Information


Prévisualiser la page Prévisualiser la page    Imprimer la page Imprimer la page

Autres articles de la rubrique

Calendrier

Associations amies, merci de ne pas prévoir des événements en même temps que les autres.

Ephéméride
mercredi
04
janvier 2012

Aujourd'hui :
Saint Odilon

Bulletin réinformation
Librairie
Vitraux


Cliquer sur l’image pour l’ouvrir

Albums photos
Orphelinat des Saints Innocents Sanctuaire "provie" Sanctuaire de Tarnoviec
Cartes postales

Envoyez une carte postale

Liens proches
Préférences

 Nombre de membres 39 rédacteurs


Utilisateurs en ligne

( personne )
Affiliés

http://spslyon.site.voila.fr

Ajouter votre pub
affiliez-vous

^ Haut ^


Mentions légales : Détail des mentions
Nous déconseillons fortement l'emploi des logiciels Microsoft en raison du financement des programmes internationaux d'avortement et de contrôle des naissances par Bill Gates. L'utilisation de Firefox comme remplaçant d'Internet Explorer est équivalent sans les failles : http://www.mozilla-europe.org/fr/

SharK   (c) 2005

Document généré en 0.41 seconde

Sitemap